JAU-DIGNAC-LOIRAC 
 
 
 
 
sommaire 
 

Ce village du Médoc garde une âme d'antan basée sur le respect de la nature et des traditions. Il allie le modernisme et l'esprit de la France "profonde".

HISTOIRE du VILLAGE

Historique
 
Economie passée
   La commune de Jovis pour les romains se compose de trois paroisses distinctes, qui se réunissent vers 1840, St Pierre de Jau, St Pierre de Dignac et St Romain de Loirac, elles forment les extrémités d'un triangle dont le centre de gravité se nomme : Jau-Dignac et Loirac ou "Le Centre".
  - Huîtres
- Pêche (notamment l'esturgeon)
- Elevage : Vache laitière,   chevaux
- Vigne
 
   
  Les chenaux ou "Polders Hollandais"

   Les digues et les chenaux construits par les hollandais au XVIII°, font parti du plan d'asséchement des marais du Médoc prévu par Henri IV, roi de France, le 8 avril 1599.

les chenaux
 
   
    Un peuplier avertissait les bateaux. Il est remplacé par un phare de 18 mètres, puis par autre phare métallique de 31 m, dynamité en 1956.

LA VIE du VILLAGE

ecusson du phare de Richard

Superficie de 4 585 hectares

Nombre d'habitants : 836

ses monuments

Le Phare de Richard
L'église du XVIII°, style néo-classique
Ensemble de maisons du XVIII°
La mairie
Le moulin du Centre (restauré magnifiquement par un particulier)






Ses commerces
Ses Produits régionaux

- Epicerie, dépôt de pain, Presse et   tabac
- Fleuriste - Horticulteur
- Vente d'huitres
- Restaurants
- Hebergement : Gîtes ruraux, chambres d'hôte, camping à la ferme.
- Un médecin

- Vins AOC de Qualité supérieur
   (cru bourgeois)
- Gelée de vin
- Escargots cuisinés
- Grenier médocain (charcuterie)
- Confiture de raisins
- Noisetines du Médoc
- Miel

Son économie

le chai
Elevage
Agriculture

escargots

- Vaches
- Moutons
- Crevettes
- Volaille

- Horticulture
- Céréales
- Vignes

 

Le Tourisme

Gîtes ruraux
Phare de Richard
Port de Plaisance


Port de Goulée

Commune de Valeyrac

retour